Avis sur le programme partenaire d’Amazon, le passage obligé de l’affiliation sur internet

Lorsqu’on commence à s’intéresser un peu à l’univers de l’affiliation, il est difficile de passer à coté du programme partenaire d’Amazon. Et pour cause, celui-ci est rattaché au catalogue d’une multinationale gigantesque qui est présente sur absolument tous les secteurs d’activités porteurs d’internet. Avec un chiffre d’affaire qui s’élève à 90 milliards de dollars par ans, une place de marché qui compte plus de 2 millions de vendeurs actifs et 183 millions de produits référencés, il faut bien se faire à l’idée que la marque couvre l’ensemble des domaines du web marchand. Autrement dit, son programme d’affiliation devrait coller à toutes les ventes thématiques et convenir à la plupart des éditeurs professionnels. En plus de proposer des prix cassés, ses liens produits sont systématiquement mis en concurrence. Il n’existe aucune plateforme au monde qui puisse garantir des taux de conversions comparable à ceux d’Amazon. Puisqu’il s’agit d’un passage obliger pour tous les affiliés débutants qui s’informent sur leurs futurs marchés, je vous offre donc mon avis sur le programme partenaire d’Amazon.

Voici la liste des avantages du programme d’affiliation d’Amazon France:
Son portail s’adresse à tous les profils d’éditeurs, l’entreprise n’a pas de cœur de cible particulier, il s’agit d’un grossiste qui cherche à faire du chiffre, point. Vous pourrez donc vous y inscrire en tant que particulier avec des blogs de contenus nichés, en tant qu’entrepreneur avec des réseaux de sites ou bien en tant que personne morale pour faire la promotion massive de vos propres produits. Gardez bien à l’esprit que le maître mot de ce programme est la performance, plus vous vendrez, plus vous serez récompensés. Les commissions augmentent en fonction de vos statistiques et varient selon vos thématiques. Sur le site français d’Amazon, les taux les plus intéressants s’exercent sur les montres et les bijoux (12%). Je me permet de citer quelques unes des catégories gérées par le programme partenaire francophone: l’électroménager, les biens high-tech (ordinateurs, portables, télévisions…), les vêtements, les biens audiovisuels (dvd, cd, jeux vidéos…) ou encore les produits de beauté. Plus les prix de ventes sont élevés et plus votre rémunération sera intéressante, soyez donc malin et placez vos liens sur des sites qui en valent la peine.

Au niveau des outils de promotion, la plateforme propose cinq grandes options. Les offres spéciales, les services amazon premium, les « product advertising api », les liens dynamiques et les widgets. Vous pouvez choisir d’intégrer des codes en rapport avec les liens produits ou des bandeaux publicitaires. Vous avez aussi la possibilité de créer des boutons personnalisés ou monter vos propres pages de contenus Amazon ou des boutiques automatiques en marque blanche. Au niveau des statistiques, l’interface utilisateur est claire et les rapports de tracking sont précis. Il est possible de suivre la mise à jour des gains, des commandes, des livraisons, des expéditions, des retours et des clics avec 1 jour de décalage en moyenne. Il existe un onglet réservé aux détails de vos rapports avec les liens d’entrés, les liens de sortis, le titres des produits vendu et les taux de commissions appliqués. Il n’y a vraiment rien à redire sur ce sujet, l’entreprise est sérieuse et transparente avec ses affiliés.

Venons en maintenant aux inconvénients du programme partenaire d’Amazon:
Le plus gros problème de son système d’affiliation est la séparation des marchés par pays. Une fois inscrit sur son programme, vous n’aurez accès qu’à une seule région en fonction de la zone géographique réelle de votre activité. Pour valider des leads sur un site qui possède une audience internationale, je vous souhaite bonne chance! Si vous désirez vendre des produits à des anglais, il faudra vous réinscrire sur le programme UK ou US. Pareil pour cibler des italiens ou des espagnols, vous devrez refaire une démarche d’inscription sur les programmes réservés à ces marchés. En un mot, vous pouvez faire une croix sur la géolocalisation de vos ventes. Il s’agit sans doute d’une précaution juridique qui diminue les risques de fraude et préviens les litiges mais ce point est franchement gênant pour un éditeur un peu sérieux qui ne se limite pas à la toile française.

Le second soucis d’Amazon est la restriction géographique des ses outils internes. Si vous adhérez au programme français, vous n’aurez pas accès aux native shopping ads. Si vous créez un compte américain, vous ne pourrez pas utiliser l’option de virement bancaire en dehors des Etats-Unis. C’est un peu le serpent qui se mort la queue. A part prier pour recevoir votre chèque dans les temps et verser une larme à la vue des frais d’encaissements, il n’y a pas grands choses à faire sinon vous borner à rester chauvin en affaires. Le programme partenaire d’Amazon n’est clairement pas adapté à la diversité des audiences web. La rigidité de ses conditions de rémunération ont un impact évident sur les délais de paiements internationaux.

Quels sont les moyens de paiements du programme d’affiliation d’Amazon ?
Notez d’abord que le seuil minimum de paiement est de 50 euros pour les virements bancaires et les chèques et de 10 euros pour les cartes cadeaux. Il existe une option pour redéfinir ce seuil à la hausse. Les transactions se font de manière automatique. Le délais de paiement moyen est de deux mois (60 jours). Le service support du club partenaire n’est pas vraiment réputé pour être réactif mais au moins il est efficace. Il faut juste savoir prendre son mal en patience. Vous serez automatiquement notifié des problèmes liés aux virements ou à la communication de vos coordonnées bancaires. Jusqu’à présent, j’ai toujours été payé en temps et en heure par Amazon France.

Quelle conclusions tirer de ce service incontournable pour les web-entrepreneurs ?
J’en viens donc à mon avis globale sur le programme partenaire d’Amazon. Dans l’ensemble, ses taux de commissions sont assez bas mais la fréquence de ses conversions compensent largement ce problème. Pour pouvoir profiter pleinement de ce portail, il faut choisir soigneusement ses mots clés et tenter de se placer sur des niches qui rapportent gros. Pour vous donner un exemple, évitez la promotion du service VOD qui, à moins d’avoir un très gros traffic, ne rapporte que des clopinettes. Optez pour les nouveautés technologiques, les tendances modes, les biens mobiliers ou les appareils électroménagers. Bref, placez vous intelligemment sur les moteurs pour toucher des commissions motivantes. Autrement, vous risquez de vous décourager rapidement. Pour aller plus loin, je vous conseil de consulter la faq officielle du service en question.

Jérémy Procès

Fortement intéressé par tous ce qui touche de près ou de loin à l'actualité du seo, je suis rédacteur web indépendant depuis quelques années. Je travaille à mon compte sur mes propres sites internet. J’accepte régulièrement des missions professionnelles en fonction des mes disponibilités et de la pertinence des projets qui me sont proposés. Spécialisé dans la gestion et la mise en valeur de sites nichés , je m'appuie sur les meilleurs programmes d'affiliations et les régies publicitaires les plus rémunératrices en activité sur la toile pour promouvoir et rentabiliser mes domaines.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Yves dit :

    Bonjour, dans les inconvénients du programme vous pouvez également mentionner un service d’aide aux partenaires déplorable

  2. Alexandre dit :

    Salut,

    Mon frère et son associés se sont (enfin?) mis à l’affiliation et sont passés par la fnac qu’ils jugent plus transparents et plus qualitatif 🙂
    http://www.fnac.com/affiliates/accueil.aspx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *